Maison du Bocage

NORDAIS ARCHITECTURE INC.

Cette réhabilitation d’une des plus vieilles maisons de la région de Caraquet (dont l’âge est estimé à 200 ans) est un exemple exceptionnel du dialogue entre le savoir-faire acadien d’autrefois et d’aujourd’hui.

Le projet visait à mettre en évidence la qualité des espaces et des matériaux de cette maison abandonnée, tout en soulignant le rôle catalyseur que peut jouer l’architecture dans la préservation et la valorisation de la culture, du patrimoine et des compétences locaux dans les projets ruraux.

Une nouvelle enveloppe a été ajoutée par l’extérieur afin d’exposer la structure originale en bois massif de type « H-Bent » à l’intérieur tout en préservant l’apparence et les proportions à l’extérieur.

Les espaces ont été aménagés pour convenir au rythme de vie des occupants tout en prenant soin de maintenir des liens avec le cadre structural d’origine. La cuisine est conçue pour être le cœur de la maison; sa double hauteur agrandit l’espace et permet de prendre un certain recul pour admirer la largeur des planches qui laisse imaginer la grosseur des arbres présents dans cette région au 19e siècle. L’étage, où l’on peut voir de près les assemblages à tenons et mortaises, devient un espace tranquille pour se retirer de l’action du premier étage. Une fondation en béton a été ajoutée pour stabiliser la structure. Le sous-sol a été construit pour accueillir le travail de nuit d’un des occupants et pour abriter les espaces techniques.

Diverses mesures ont été prises pour tenir compte de l’importance accordée par les propriétaires à l’aspect écologique du projet, notamment : une isolation supérieure; l’installation de fenêtres de « maison passive »; l’utilisation d’enduit à la chaux naturelle pour les nouveaux revêtements intérieurs; et la réutilisation de matériaux d’origine pour les nouvelles cloisons et les portes en bois.

La seule modification contemporaine visible de l’extérieur s’exprime par les deux bandes de fenêtres du côté nord qui permettent de capter l’horizontalité du paysage de la baie de Caraquet depuis l’intérieur tout en mettant en valeur la structure d’origine en bois massif.

Les compétences combinées de membres de la collectivité, comme le meunier et le charpentier, un ancien constructeur de bateaux en bois qui a dirigé l’équipe, ont été essentielles pour préserver l’intemporalité de ce bâtiment patrimonial. C’est ce qui donne à la maison le pouvoir de raconter une histoire sur le passé de l’identité acadienne tout en permettant à ses occupants d’y vivre une vie contemporaine.


90

ans
d'expérience

363

précieux
membres

164

firmes
d'architecture