Lauréat du Prix d’excellence du lieutenant-gouverneur en architecture 2011 - Centre E. & P. Sénéchal de Grand-Sault

MURDOCK & BOYD ARCHITECTS INC.

Le bâtiment se distingue par sa clarté, sa simplicité et ses espaces bien proportionnés, renforcés par une palette de couleurs joyeuse et efficace. 

« L’étage flottant monumental, qui joue un rôle fonctionnel et qui attire le regard tout en créant un signe architectural distinctif au sein du grand hall, réussit très bien à traduire et à capter l’architecture du bâtiment, centrée sur le concept du mouvement ». 

Prix d’excellence 

Le Prix d’excellence du lieutenant-gouverneur en architecture a été remis à Murdock & Boyd Architects Inc. de Saint John pour le Centre E. & P. Sénéchal de Grand-Sault. De gauche à droite : Greg Murdock, associé; Monica Adair, architecte du projet; le Lieutenant-gouverneur Graydon Nicholas, et Malcolm Boyd, associé. 

L’architecture attire l’attention vers l’acte de mouvement et d’activité dans le bâtiment. Dès leur entrée dans le bâtiment, les visiteurs prennent conscience des éléments de circulation. Ils sont immédiatement conscients de la coexistence de l’activité sur la glace, du mouvement sur la passerelle qui entoure la patinoire au niveau supérieur et des activités qui se déroulent dans le centre de conditionnement physique. Les éléments horizontaux et verticaux qui assurent le mouvement du bâtiment, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, sont mis en évidence par la couleur, les motifs, la texture et les matériaux. 

Le hall sur deux étages a été conçu pour accueillir les spectateurs en provenance des aires de stationnement durant les événements qui se déroulent à l’aréna, mais aussi comme « élément autonome » du bâtiment. La ville exigeait qu’un autre lieu de réception soit offert à la communauté. Ce volume vitré sert maintenant à plusieurs fonctions lorsqu’aucune activité ne se déroule dans la portion aréna du bâtiment. 

Les espaces complémentaires du bâtiment s’enroulent autour de celui-ci et donnent sur le « cœur » du complexe, c’est-à-dire la patinoire. Le centre de conditionnement physique et les salles de conférence ont été conçus pour s’ouvrir vers les espaces adjacents, ce qui permet à l’installation de servir à une seule activité ou d’accueillir des activités distinctes simultanément. 

Le « cœur » du bâtiment sert également à réchauffer certains espaces complémentaires. L’énergie récupérée de l’équipement de réfrigération qui fabrique la glace sert à chauffer les estrades prémoulées, la passerelle et les vestiaires en faisant circuler de l’eau chaude dans des tuyaux du plancher radiant. 

Les concepteurs ont profité au maximum de la lumière naturelle, dans tous les espaces où cela était possible. Le bâtiment a été orienté de manière à pouvoir le doter de fenêtres sur les façades nord et est de l’aréna. 

Des études d’ensoleillement ont été réalisées et les fenêtres ont été traitées pour s’assurer que les utilisateurs de la patinoire ne subiraient pas d’éblouissement. Les espaces intérieurs deviennent ainsi clairs et invitants. Durant le jour, il est souvent inutile d’utiliser l’éclairage électrique.

88

ans
d'expérience

345

précieux
membres

155

firmes
d'architecture